Histoire de la Bière

Aux origines de la bière

L’histoire de la bière n’est pas une histoire nouvelle. Son apparition remontrait au Néolithique. A partir de 9000 av. J.C. les hommes en ont eu assez de constamment courir après leur nourriture et se sont dit qu’il était temps de la produire afin de subvenir aux besoins de la communauté. L’agriculture est née et s’est développée sur l’ensemble du globe. Les premières cultures de céréales sont apparues dans la zone dite du « croissant fertile » et l’homme a commencé à cultiver de l’orge et du blé. Ces plantes présentent de nombreux avantages. En effet, leur culture est relativement aisée, et leur richesse en sucre et en protéines rendent ces céréales nutritivement intéressantes. Cependant, pour les consommer, l’homme doit les transformer. Au départ, le grain moulu est mélangé à de l’eau pour en faire une galette qui peut être mangée après cuisson. Il est probable qu’au cours de cette préparation, un « accident » se soit produit. Une pâte « oubliée » a pu être contaminée par des levures sauvages qui ont engendré les premières fermentations spontanées, transformant le sucre en alcool et donnant naissance aux premières « bières ». A la même période, les mêmes fermentations accidentelles ont pu donner naissance au pain sans qu’on puisse réellement déterminer qui de la bière ou du pain, est venu en premier. Cette fermentation des aliments facilite la digestion, c’est ce qui a rendu le processus très attractif. La « bière » offre un léger bonus par rapport au pain : l’alcool. L’alcool favorise la conservation (et permet de se rapprocher des dieux). Des traces de cette bière primitive ont pu être observées sur de la poterie datant du Xè millénaire avant notre ère. Cette boisson de céréales fermentées eut une grande importance dans de nombreuses civilisations notamment en raison de la présence d’alcool. La consommation de cette boisson riche et enivrante a été intégrée à de nombreuses cérémonies religieuses. Les Sumériens ont créé un hymne à la Déesse Ninkasi qui retrace les principales étapes de l’élaboration de la bière. C’est aussi chez les Sumériens qu’on retrouve les premiers écrits concernant la bière. A l’instar de la brasserie Lyonnaise, quelques autres brasseries dans le monde ont repris le nom de cette déesse sumérienne. Dans l’Egypte antique, le heneket avait beaucoup de succès. Il s’agit d’une boisson alcoolisée à base de céréales et de dattes qui aurait été donnée aux hommes par le dieu Osiris. Les civilisations Greques et Romaines ont préféré le vin à la bière, cependant cette boisson était toujours consommée. Elle a, en revanche, connu un succès plus franc dans le monde des Celtes et des Germains où des climats plus froids ont favorisé la culture de la céréale à celle de la vigne. Dans le reste du monde, des Chinois aux Mayas, on retrouve des boissons alcoolisées à base de céréales. Ces boissons portent des noms divers et variés comme sikaru, zythum, shekkar, celia, korma, cervoise, … mais suivent toutes un même processus de fabrication; le même qu’on retrouve toujours aujourd’hui : Récolte, Maltage, Concassage, Brassage, Fermentation, Garde.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.